Agence d’influenceurs : quels principes de fonctionnement ?

Boostée par le succès des réseaux sociaux, la e-influence est devenue LE mode de communication en vogue, avec dans son sillage la multiplication d’agences spécialisées dans la relation influenceurs/marques. La pionnière du genre demeure Shauna Events, créée en 2016 par Magali Berdah ; mais en quatre ans, beaucoup d’autres ont vu le jour qui se spécialisent selon le profil et le media de leurs clients (Youtubeur, candidats de télé-réalité, blogueurs, animateurs …). Pourtant la logique demeure la même.

Gérer les échanges entre l’annonceur et l’influenceur

Tout commence avec une marque qui veut développer sa notoriété et ses ventes, elle va donc s’adresser à une personnalité qui va faire la promotion de son produit à travers les réseaux sociaux. L’agence intervient alors pour gérer les échanges entre l’annonceur et l’influenceur ; elle manage les demandes tout en gérant les contrats, le placement produit … Cette collaboration va permettre à l’influenceur d’être rémunéré et à l’agence de toucher une commission sur la transaction.et à l’agence de se dégager un salaire.

La marque a souvent le choix entre plusieurs « talents » qui composent le catalogue de l’agence. La sélection s’opérera en fonction de plusieurs critères.

  • Le budget : les « têtes d’affiche » affichant plus de 500 000 abonnés coûteront plus cher qu’une personnalité moins suivie.

  • Le réseau social : Snapchat et Instagram sont les plus recherchés  (66% des partenariats sont effectués via Instagram) même si TikTok séduit de plus en plus, surtout après son essor durant le confinement.

Mise en scène et code promo

Reste ensuite à organiser l’opération de promotion. Cela suppose de définir le message à transmettre. Le produit sera présenté selon une mise en scène définie en commun par l’influenceur et la marque ; on déterminera le déroulé de la démonstration sur l’utilisation du produit, ainsi que le process de commande assorti du désormais incontournable code promo offert par les influenceurs pour avantager leurs followers.

Un stratagème bien orchestré qui a prouvé son efficacité ! 75% des consommateurs se réfèrent aux réseaux sociaux pour décider d’un achat. Aussi les marques qui ont misé sur cette solution ont vu leurs ventes augmenter de manière significative, autour de 69%. Quant aux influenceurs, ils se sont crédibilisés auprès de leur public, en représentant notamment des marques renommées ou éthiques.

Le pari du qualitatif

Le monde l’’e-influence est assez resserré. Aussi les influenceurs satisfaits de l’agence qui les représente n’hésiteront pas à la recommander aux autres influenceurs qu’ils connaissent et apprécient. C’est ainsi qu’on construira un book solide, qui intéressera de plus en plus de marques, des enseignes connues, puis des influenceurs affichant des millions d’abonnés et une renommée internationale … et qu’on s’imposera comme leader des agences d’influence.

Attention cependant : la concurrence est rude. Se faire une place dans le milieu est loin d’être simple ; des agences déjà renommées sont déjà bien ancrées dans le paysage, identifiées comme des références. C’est donc très compliqué de les concurrencer et d’atteindre un même niveau de popularité et de crédibilité auprès des influenceurs et des marques. Le seul moyen de s’imposer pour un débutant sera d’attirer des marques de plus en plus qualitatives à mettre en relation avec des influenceurs de plus en plus pointus.

Vous en savez un peu plus maintenant pour vous repérer dans ce secteur très particulier, et qui sait devenir vous-même influenceur ou monter votre propre agence ?

Caroline BERTRAND – Bachelor 3eme année – Stratégie marketing – 2019/2020

Pour en savoir plus :

https://www.reech.com/fr/

https://fr.fashionnetwork.com/news/78-des-marques-ont-fait-appel-aux-influenceurs-en-2017,967975.html

Livre : Comment devenir influenceur – Magali Berdah