Conseil d’ESPien : le parcours du combattant … un vrai plaisir !

« Obstacle is the way !! »

C’est par ses mots que Nicolas Beretti a démarré son cours de création d’entreprise. Une citation qui a résonné depuis dans ma tête comme une évidence. Arrêtons de prendre la « voix classique » car nous ne faisons que réduire nos chances d’être vus ou retenus ! Vous doutez ? En voici pourtant un exemple.

Lorsqu’un étudiant cherche un stage, il a l’habitude de passer par la voix traditionnelle, classique, celle que tout le monde prend pour postuler dans une entreprise : envoyer un CV par email à un contact RH, répondre à une annonce par Linkedin, ou encore adresser sa candidature spontanée dans la rubrique « Recrutement » d’un site internet …

Là je dis : STOP ! Ce n’est pas ainsi que vous augmenterez vos chances d’être sélectionnés. La meilleure technique pour « sortir du lot » est d’emprunter une voix plus tortueuse … car celle-ci se révèle parfois bien plus efficace. Le parcours du combattant, ça paye !!! je m’explique.

Attirée par une start-up proposant des bons plans pour sortir le soir-même, j’ai proposé de nouveaux lieux qui me semblaient évident à référencer. J’ai donc envoyé un message en tant qu’utilisateur de l’appli pour prescrire deux spots inédits. Rien de prémédité donc … sauf que j’ai été par la suite contactée par l’équipe qui voulait me rencontrer pour échanger avec un utilisateur et comprendre ses attentes.

En amont, j’étais angoissée par ce meeting car l’enjeu était important pour moi : je devais trouver un stage qui m’intéresse et vite. J’ai pu ainsi rencontré 3 personnes en même temps : le président-fondateur, le responsable marketing et communication et le directeur artistique. Lors de cet échange informel, j’ai sauté sur l’occasion de leur faire part de ma recherche de stage. En 5 jours, j’étais chez eux …

Alors, elle est pas belle la vie après l’obstacle ?

Flavie DESMOTTES – Bachelor 3eme année – Stratégie digitale – 2019/2020