Conseil d’ESPien : prioriser pour revoir la lumière du jour

Sous l’eau, en panique, au bord de la crise de nerf à cause de la montagne de taches à réaliser pour avant hier (oh my god projet pro !) ? Une solution : la priorisation.

Être partout à la fois

Vous trouvez ça ridicule, les to-do-lists … mais comment nexter certaines tâches moins importantes que d’autres ? Car oui soyons honnête, on ne peut pas être partout à la fois, encore moins être parfait tout le temps. Je vous assure que ce n’est pas possible ; soyons clair, nous ne pouvons pas mettre sur la même ligne la réalisation d’une charte graphique pour notre annonceur, et un contrôle d’économie (du moins quand on a fait ES et qu’on a des facilités).

Petite histoire : le travail, les devoirs, les rendus étaient gérables jusqu’au jour où, avec mon équipe scoute, nous avons dû organiser un projet solidaire international de fin d’année et dans le même temps récolter des fonds pour financer le voyage. Imaginez un peu la panique : animer une vente de croissants le dimanche matin en sachant que vous avez à rendre un dossier de culture pro pour le mardi soir !

D’autant plus qu’étant une personne très perfectionniste et difficilement satisfaite de mon travail, j’avais alors tendance à passer trop de temps sur une seule tache, et donc pouvais bâcler certaines autres. Pas le choix : il a fallu prioriser. La priorisation m’a permis d’être “partout” à la fois, en travaillant de manière très approfondie certaines matières, et plus légèrement d’autres. Autrement dit, j’ai pu revoir la lumière du jour (et avoir une vie sociale, YES !)

Comment prioriser judicieusement

Vous aussi, vous intégrez l’ESP ou êtes en agence, avec ce fort sentiment d’avoir la tête sous l’eau et votre pile de dossier qui explose ? Voici quelques conseils pour prioriser judicieusement ; avec aisance, efficacité et sans culpabilité.

  • To do list … ou point par point écrire tout ce qu’on a à faire. Miracle, on y voit soudain plus clair, on peut réussir à mieux gérer son boulot, donc son stress/ ses crises de panique. On cible immédiatement quelles sont les tâches les plus importantes, les plus urgentes à réaliser. Dans le cas d’une grande catégorie, ne pas hésiter à se faire plusieurs petites taches. Et le plus important mettre de l’humour dans sa to-do-list ! L’objectif est de se détendre et de relativiser, de prendre les choses à bras le corps tout en prenant du recul.

  • Une fois la liste élaborée… ne pas commencer à travailler tout de suite ! Prenez le temps de vous poser, vous verrez peut-être avec un peu de recul que vous avez mal estimé l’importance de certains points. Et puis qu’on se le dise, avec un petit café on est plus efficace.

  • Vient le moment tant attendu, l’heure du boulot ! Petite astuce : travailler en ayant quelque chose à côté qui vous aide à vous détendre. Fini de nous isoler sans aucune distraction pour mieux se concentrer. Je ne sais pas vous, mais enfermée dans une bibliothèque, mon temps d’efficacité est de 2h maximum, après ça impossible de m’y remettre, même avec 3 cafés. Ma technique ? La musique. Je travaille toujours en musique car un karaoké ou une danse sur une chanson, ça correspond à une coupure et donc mon cerveau se relâche.

  • Autre petit tip, après avoir fini une tâche de ta to-do-list, félicitez-vous. Mieux, fixez-vous une superbe récompense pour les tâches les plus relou ! Un bonbon, un chocolat … le cycle de la récompense, notre cerveau marche à ça et vous n’en serez que plus efficace et détendu.

  • Enfin, un dernier conseil : SORTEZ. Videz-vous la tête et profitez. Surtout ne culpabilisez pas de ne pas travailler un soir, en particulier si vous sentez que la crise de nerf arrive au galop à cause de la charge de travail. Ne vous privez pas de vos passions, ce sont elles qui vous permettent de vous évader et de vous détendre, donc de recharger vos batteries pour mieux repartir à l’assaut de vos dossiers.

Vous êtes convaincu ? Alors il ne reste plus qu’à vous équiper, avec sur votre bureau :

  • Des feutres de couleurs, une couleur est égale à une catégorie de tâche

  • Des post it (de différentes couleurs également)

  • Un tasse pour votre café/thé/jus/smoothie/tisane …

Et maintenant 3,2,1 … priorisez !

Charlotte MEGNIN – Bachelor 2eme année – 2019/2020