Lecture d’ESPien : Regarde les lumières mon amour – Annie Ernaux – Seuil – 2014

« Les super et hypermarchés ne sont pas réductibles à leur usage d’économie domestique, à la “corvée des courses”. Ils suscitent des pensées, fixent en souvenirs des sensations et des émotions. » (p. 11)

Une année durant, du jeudi 8 novembre 2012 au mardi 22 octobre 2013 très exactement, Annie Ernaux a consigné dans un journal la plupart de ses passages à l’hypermarché Auchan des Trois-Fontaines à Cergy, prêtant une attention particulière aux acteurs de cet espace, en l’occurrence les employés et les clients, ainsi qu’aux stratégies commerciales.

Son but est de capturer le plus de matière possible pour son livre : comportements des consommateurs, socialisation différenciée dans le rayon des jouets, tensions lors des passages en caisse ou encore ségrégation des individus selon l’horaire des courses. Publié un an plus tard en 2014, Regarde les lumières mon amour constitue donc une remarquable démarche sociologique.

Si l’auteure a choisi comme objet de son ouvrage un hypermarché, c’est que, selon elle, on ne mesure absolument pas l’importance de ce lieu de vie dans notre relation aux autres, notre façon de « faire société ». Aussi, cet ouvrage est une véritable lumière qui éclaire un espace où la société est exposée dans toute sa splendeur. Il nous rend plus attentifs à l’environnement autour de nous.

Pour répondre aux besoins des consommateurs dans l’élaboration de campagnes publicitaires, cette analyse originale s’avère indispensable. Les communicants y trouveront toutes les clés de compréhension des enjeux majeurs de la consommation ainsi que des mutations des comportements des acheteurs.

Pour en savoir plus :

http://www.seuil.com/ouvrage/regarde-les-lumieres-mon-amour-annie-ernaux/9782370210371

Vitaly SELLOS – Bachelor 3eme année – Stratégie marketing – 2019/2020