Les Champs-Élysées à la loupe 3 : repenser une expérience culinaire haut de gamme

L’avenue des Champs-Élysées, lieu emblématique du luxe, de l’élégance et de l’art de vivre à la française. Plus de 100 millions de touristes s’y rendent chaque année. Un endroit très prisé pour les boutiques de luxe, les lieux culturels … mais aussi les cafés et les restaurants de qualité. Du petit-déjeuner au déjeuner, entre deux sessions shopping ou pour affaires, en passant par le plaisir coupable d’un goûter gourmand, l’apéro afterwork ou encore un dîner aux chandelles …

Pour faire face à une demande toujours plus exigeante, les restaurateurs repensent leurs techniques commerciales afin de placer le consommateur au cœur de l’expérience client.  A l’heure de la transformation numérique, le retail se réinvente sur les points de vente physiques tout est fait pour optimiser la vente et valoriser l’expérience client : concept stores, pop-up, collaborations, partenariats, flagships … qu’en est-il du secteur de la gastronomie, avec son exigence de qualité, son rapport au terroir, son image luxueuse ? En résumé, comment se singularise l’expérience culinaire haut de gamme sur les Champs-Elysées ?

Nous avons fait le test pour vous. En bonnes food-trotteuses, nous avons arpenté la plus belle avenue du monde et retenu plusieurs adresses symboliques de la manière dont on peut repenser et dynamiser cette « expérience client authentique à la française”.

86 Champs : une collaboration signée L’occitane x Pierre Hermé

Se faire plaisir à travers différents sens : le toucher, la vue, le goût et l’odorat. C’est la fusion opérée par la marque de parfums et cosmétiques L’Occitane et le pâtissier Pierre Hermé, deux maisons célèbres, au savoir-faire traditionnel d’exception, et qui s’allient ici pour proposer une expérience inédite, multi-sensorielle et gourmande. Au revoir croissant de base. Ici, au 86 Champs, on privilégie collections éphémères, produits exclusifs, fabrication locale et artisanale avec cette particularité : pâtisseries, macarons, chocolats se mêlent aux parfums, crèmes et cosmétiques sur la base commune des senteurs et des couleurs.

Les consommateurs demandent de plus en plus de produits naturels et éthiques ? Le prix n’est plus si important dans leur décision d’achat ? Ils attendent le sur-mesure et la personnalisation ? Ce partenariat répond à ces insights, en apportant une note florale et poétique au cœur des Champs. Ouvert de 8h30 jusqu’à minuit, salé ou sucré, plutôt déjeuner ou dîner,  le 86 Champs joue par ailleurs la carte des offres inédites : la formule « Beauty Morning » les mercredis matin synchronise petit déjeuner “healthy” et mise en beauté rapide.

Le Café Citron : un concept solaire by Jacquemus x Kaspia

Le Café Citron ? Le nouvel « hot spot food » du moment, l’endroit parfait pour une petite respiration/dégustation entre deux sessions shopping. Installé au 1er étage des nouvelles Galeries Lafayette, ce restaurant aux saveurs du Sud propose la rencontre de la mode et de la gastronomie. Ce projet est en effet le fruit du travail commun du traiteur Kaspia et du styliste Jacquemus. Le lieu revisite l’esprit méditerranéen, entre poteries design en terre cuite, citronniers, caisses d’orange et plans de thym.

Et la carte donc ? Soulignons la création spéciale de la pâtisserie trompe-l’œil « Citron » par Cédric Grolet. Le recours à des artisans locaux :  la boulangerie Sain d’Anthony Courteille, les primeurs des Vergers St Eustache, les tapisseries de la maison Stohrer, les confiseries de l’enseigne A La Mère de Famille, autant de marques de prestige diffusées dans la superbe épicerie de marbre et d’or située au sous-sol du grand magasin. Et petit rappel : l’ouverture du deuxième restaurant L’Oursin est prévu pour septembre, stay tuned.

L’Atelier Étoile de Joël Robuchon – Le meilleur est devant vous

Il se niche en haut des Champs-Élysées, caché à l’entresol du Drugstore Publicis : restaurant étoilé, l’Atelier Étoile de Joël Robuchon propose une gastronomie dont la cuisine est accessible au regard des convives. Une cuisine sans filtre ! Dont on observe les différentes étapes de préparation, comme un happening culinaire de choix, un théâtre gustatif mis en valeur dans cet écrin moderne en rouge et noir.

Plat à la minute, produits de saison et d’excellence, menu végétarien, au comptoir ou à table, le Chef Thierry Karakachian décline l’univers de Joël Robuchon. Riche d’une soixantaine de plats, la carte est renouvelée au gré des saisons Et l’on peut profiter d’une table ou préférer le comptoir, choisir la taille de la portion.

Vous l’aurez compris, outre un décor d’exception, ces enseignes misent désormais sur une offre personnalisée à chaque instant, d’où des collaborations surprenantes mais tout à fait délicieuses … et pleines d’avenir ! La gastronomie haut de gamme tente ainsi de moderniser son authenticité, son savoir-faire : personnalisation, expertise, collaborations offrent une alternative à l’intégration parfois abrupte du digital. En comparaison avec les grand noms de la restauration rapide tels Five Guys ou des enseignes plus traditionnelles comme La Durée qui capitalisent sur leurs noms et leurs devantures commerciales, ces restaurateurs privilégient l’artisanat, le fait main, les produits de saison et de proximité en les mariant avec des concepts inédits en matière de « customer centric ». Des expérimentations à surveiller de près donc !

 

Léna DEFERAlice LEMAIREAnaïs MAVIER – Bachelor 3eme année – Cycle Intensif – 2018/2019