Les Champs-Elysées à la loupe 5  : en quête de partenariats  !

Les partenariats entre les marques ont toujours existé. Rapprochement entre marques vendant des produits similaires, collaboration entre deux entités totalement différentes qui s’allient sur un échange unique … l’enjeu est bien sûr d’attirer réciproquement de nouveaux prospects en donnant accès à des produits vers lesquels la cible du partenaire ne serait pas forcément allée, tout en profitant d’un gain de notoriété consécutif à un service de qualité, personnalisé et unique. Il s’agit de renforcer le sentiment d’appartenance, un attachement plus fort à la marque. 

Bon tout ça, c’est de la théorie, mais en pratique, qu’est-ce que cela donne ? Notamment sur le terrain des Champs-Élysées, luxueuse vitrine parisienne où les grandes enseignes s’ouvrent à la clientèle touristique ? On devrait s’attendre à une surenchère en matière de partenariats, dans l’esprit du logo de la boutique du PSG, revu à l’occasion du partenariat concrétisé avec la marque de basket de Jordan. Et pourtant … les alliances s’exposent peu. Nous retiendrons de notre exploration deux cas frappants : le concept store Pierre Hermé/ L’Occitane et le magasin Etam/Undiz.

Le concept store Pierre Hermé / L’Occitane : une histoire d’amitié

Si vous vous baladez du côté du 86 avenue des Champs-Élysées, vous ne pourrez pas passer à côté du plus beau et du plus gourmand des concept-stores. Pierre Hermé, élu meilleur pâtissier du monde en 2016, et Olivier Baussan, fondateur de la marque de cosmétiques l’Occitane en Provence se sont associés pour ouvrir ce lieu unique, sobrement baptisé le 86 Champs.

À la source de cette collaboration, l’amitié qui lie ces deux hommes, tous deux amoureux de la Corse, de la qualité des ingrédients et de la nature. Les deux maisons utilisent notamment l’Immortelle de Corse au sein de leurs produits, dans des soins pour le visage pour l’une, dans des macarons pour l’autre. Ici donc, dans ce décor de bois clair illuminé de centaines de globes, dans une atmosphère délicieusement post 70’s, la gourmandise rencontre la beauté.

A travers les produits bien sûr, dont on découvre la mixologie vaste et originale, mais également via la décoration qui confond les deux univers : un sac à main en macarons, des fraises en guises de pinceaux à maquillage, un bar à crème pour les mains, … A la fois salon de thé, restaurant et boutique, le site se singularise par la mise en valeur des produits, les activités proposées, une carte gastronomique … Entrez, vous ne serez pas déçu !

Etam/Undiz : lingerie et échange de notoriété 

Le 16 décembre 2017, Etam et Undiz inaugurent leur pop-store sur les Champs-Élysées, avenue parisienne emblématique en matière d’image. Dans ce magasin de 500m2 devenu leur flagship (1) ou vaisseau amiral, les deux marques exposent l’intégralité de leurs collections de lingerie, entre ensembles coquins et homewear confortables. Et là on s’interroge.

A première vue, cela peut paraître étonnant de voir deux marques directement concurrentielles s’installer ensemble. Certes … sauf que mais Etam et Undiz ne sont pas en concurrence du tout : Undiz est la petite soeur de Etam. Destinée à une clientèle jeune et urbaine de 18/25 ans, elle complète l’offre de son aînée Etam qui cible la femme active de 25 à 40 ans. Cette collaboration permet donc de faire connaître Undiz aux acheteuses Etam et vice-versa. 

Par ailleurs, le choix de l’installer aux 118 avenue des champs Elysée vise principalement à toucher la cible touristique qui ne connaît aucune de ces deux marques françaises. Ce magasin unique en France constitue un laboratoire pour le groupe, qui, outre les concepts déjà gagnants de la Undiz machine et du click&collect, y teste de nouveaux services en exclusivité comme des cabines d’essayage connectées avec des tablettes, un service de coursier, le Try at home (2), un service de personal shopper, des évènements …

Que retenir de notre exploration ? Ces deux exemples démontrent que les Champs-Élysées constituent toujours une vitrine commerciale de qualité, où il convient de se réinventer pour continuer de capter l’attention d’un public français et international. Jusqu’à présent peu mis en avant si ce n’est lors d’opérations ponctuelles, les partenariats offrent une chance pour les enseignes de démontrer leur inventivité en repensant l’expérience client. Les cas Pierre Hermé / L’Occitane et Etam/Undiz, par leur stratégie marketing et leur originalité ouvrent la voie pour d’autres collaborations sur le long terme. A suivre donc.

Chloé TOUPENSELaetitia HOUBELucile MAQUIN – Bachelor 3eme année -Cycle Intensif – 2018/2019

 

Petit lexique :

1: Flagship = Flagship est un terme anglais qui signifie “vaisseau amiral”. Il s’agit du magasin qui représente le plus la marque.

2 : Try at home = possibilité d’essayer les articles de son choix à son domicile durant dix jours, seuls les articles gardés sont débités

3 : Undiz machine = borne connectée reliée au stock de la boutique où le produit choisi voyage dans les tubes transparents jusqu’à arriver devant le client.

—————————