Octobre Rose : une opportunité pour les marques

Le mois d’octobre vient de se terminer et avec lui l’opération Octobre Rose. Ce nom ne vous est pas inconnu ; il y a trois ans déjà, Solène Masse évoquait ce sujet, soulignant les enjeux de communication à l’œuvre pour mettre en avant la lutte contre le cancer du sein, sensibilisation du public et récolte de fonds à la clé. Un temps fort pour les institutions et les associations impliquées … ainsi que pour les marques qui rivalisent d’inventivité afin de se singulariser à l’occasion, montrant ainsi leur engagement. Octobre Rose 2019 n’a pas dérogé à la règle, avec son lot d’innovations. Et l’occasion pour nous autres ESPiens de faire le point sur les campagnes mises en place, et la récurrence des techniques adoptées pour améliorer son image de marque ?

Même

La marque de cosmétiques s’est spécialisée dans ce créneau en proposant de nombreux produits adaptés aux traitements et à leurs effets secondaire.s La campagne de communication qui présente cette ligne de soins s’axe autour de différents témoignages de femmes atteintes par le cancer du sein publiés sur les réseaux sociaux. L’idée est de démontrer qu’on peut continuer à cultiver sa féminité, qu’il est bon de prendre soin de soi, d’être positive pour contribuer à lutter contre le mal.

GHD

Cela fait 15 ans que la fameuse marque d’accessoires de soins de cheveux s’investit pour Octobre rose. Un anniversaire qu’elle a célébré avec la collection capsule « Ink on Pink », deux modèles de lisseurs customisés par le tatoueur David Allen, célèbre pour sa technique de recouvrement des cicatrices consécutives aux mastectomies. Une partie des recettes a été reversée à la Ligue contre le cancer.

Birchbox

Spécialiste de la box cosmétique, Birchbox soutient Octobre rose depuis trois ans. Cette année, la marque a lancé une édition limitée composée de produits roses placés dans une pochette spéciale. La totalité de la vente est destinée aux associations, de même que les fruits d’une opération de micro-dons.

Savage X Fenty

Avec une stratégie de communication initalement axée sur la question de la femme dans sa diversité, Savage x Fenty de Rihanna ne pouvait pas ignorer octobre Rose. Un coffret rose baptisé « Savage x Thrivers Xtra VIP Box » a donc vu le jour pour cette édition 2019, contenant un jeu de dominos, un soutien gorge en dentelle, un tanga et un « cycliste ». Une partie des recettes sera versée à l’association « Clara Lionel Foundation » également fondé par la chanteuse à succès. Petite singularité : l’audacieuse idée de faire témoigner et poser 4 femmes atteintes d’un cancer du sein.

RougeGorge

Outre une campagne de micro-don, la marque de lingerie a lancé cette année une collection post-opératoire. Confort, respect des peaux fragiles, maintien parfait et couvrance : la gamme a été co-créée avec des femmes opérées, ce qui constitue un grand pas pour l’enseigne.

Vans

La célèbre marque de sneakers californienne a lancé la collection « Vans Breast Cancer Awareness » dont les modèles ont la particularité d’être unisexes ; les recettes ont été reversées à une association caritative qui lutte contre la maladie. La firme a développé différents graphismes pour l’occasion, portant des messages positifs et très encourageants : il s’agit bien sûr de soutenir les femmes souffrant du cancer du sein, tout en brisant le tabou de la maladie, notamment ceux du dépistage précoce au travers de cette communication !

Ralph Lauren

Cela fait presque vingt ans que Ralph Lauren est engagé dans cette cause. Cette année, afin d’augmenter les fonds de la Pink Poney Fund de la Polo Ralph Lauren Foundation, une collection de t-shirt et de sweat a été mise en ligne avec le logo poney décliné en rose. Via de nombreuses interviewes organisées par la marque, des femmes atteintes du cancer du sein ont pu exprimer leur rapport à la maladie.

Marie-Claire

Le magazine féminin Marie-Claire a cette année porté une campagne audacieuse : Estelle Lefébure, Rachida Brakni, Elsa Zylberstein, Hélène Darroze, Julie Depardieu, Mathilda May, Nathalie Rykiel, Rosi de Palma, Sophie Davant, Sylvie Testud s ont posé seins nus, pour des portraits en noir et blanc. Elles ont adopté un slogan fort pour banaliser le dépistage et convaincre les 30 % de femmes âgées de plus de 50 ans qui ne passent jamais une mammographie d’aller passer cet examen. « En montrant mes seins, j’ai protégé ma vie. Faites comme moi ! » Le message s’adresse également aux jeunes femmes.

Kusmi Tea

Pour l’édition 2019, la marque de thé a collaboré avec Chantal Thomass afin de créer une boite de thé vert à la menthe et aux pétales de roses, décorée de rose poudré et de dentelle, signes distinctifs de la créatrice de mode. L’ensemble des bénéfices ira à l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en !». Par ailleurs, une campagne vidéo en noir et blanc met en avant des hommes et des femmes qui se passent des pancartes avec des termes évocateurs comme volonté, dépistage et entraide. Le message est clair : le cancer du sein n’est pas qu’une histoire de femmes, nous sommes tous concernés.

Coté Sushi

Pour Coté Sushi, c’est une première ! La marque a décidé de se lancer dans la lutte avec plus de vingt-six restaurants participants … et un plateau spécial baptisé « Octobre Rose ». Une opération portée par la cheffe Marion Flippo, qui innove en la matière puisque la chose n’a jamais été tentée dans le domaine de la restauration. Pour chaque plateau vendu, 1 euro est reversé aux associations.

Qwetch

A l’occasion d’Octobre Rose, la célèbre marque de bouteilles isothermes a sorti une bouteille en édition limitée nommée « Ruban rose ». Sur les 27 euros que coûte ce modèle, 2 euros sont versée à la « ligue contre le cancer ». Pour promouvoir cette opération, Qwetch diffusé sur Instagram les photos de 3 femmes, réalisées dans les tons roses. Les modèles ont été choisis spécifiquement pour souligner que le cancer du sein peut toucher n’importe quelle femme.

La Caisse d’Épargne

Soutien d’Octobre rose depuis plus de cinq ans, la banque à l’écureuil se mobilise cette année autour d’une grande opération appelée #Generose. Plusieurs actions et opérations de sensibilisation ont été mises en place partout en France afin de lever des fonds :

  • Le célèbre logo rouge de la Caisse d’Épargne est devenu rose symboliquement.

  • Des parapluies roses ont été mis en place en agence et dans les rues de certaines villes.

  • Plusieurs établissements se sont illuminés aux couleurs d’Octobre Rose.

  • Plusieurs opérations de collecte de dons ont été également effectuées, sur Twitter notamment.

  • Des vélos ont été également installés dans différentes banques : pour 1 km effectué, 1 euro était reversé à des associations de lutte contre le cancer du sein.

  • Partenaire des équipes de France masculine et féminine de handball, la Caisse d’Epargne et la Fédération Française de Handball ont affiché ensemble leur soutien à Octobre Rose.

Hôtel Peninsula Paris

Le palace parisien est depuis son ouverture très engagé auprès de la cause du cancer du sein. Tous les soirs d’octobre, la façade est éclairée de roses. Par ailleurs, Dominique Costa, le chef pâtissier, a créé un tea time spécial avec toasts salés et pâtisseries, le tout accompagné du cocktail Caprice du chef barman Mathieu Le Feuvrier, élaboré pour cette occasion. L’idée était cette année de soutenir le Fond de Dotation EREEL pour son programme d’aide juridique et sociale en soutien aux femmes atteintes de cancer du sein en 2019.

En résumé …

Il est sûr que Octobre rose est devenu un rendez-vous essentiel dans le calendrier des marques qui veulent à la fois s’impliquer au niveau social et améliorer leur image auprès d’un public toujours plus exigeant. Les associations ont besoin de cet appui pour diffuser leur message et récolter des fonds. Les quelques exemples que nous avons évoqués illustrent les stratégies appliquées en cette occasion, désormais incontournable :

  • un produit ou une gamme créée pour l’événement, éventuellement en collaboration avec un grand créateur dont l’action ou l’univers est en lien avec la lutte contre le cancer ou l’univers féminin ;

  • le fruit de la vente versé en partie (dans la majorité des cas) ou en intégralité à une association partenaire avec qui on a communiqué en duo auprès du public ;

  • une campagne de sensibilisation diffusée en parallèle ;

  • éventuellement des personnages influents qui prennent la parole ou s’exposent ;

  • des événements ponctuels, pour attirer et fidéliser le public ;

  • un relai sur les réseaux sociaux, Instagram en tête.

Lingerie, restauration, banque, sneakers, cosmétique, hôtellerie de luxe … la diversité des enseignes impliquées ne nous a pas échappé, le spectre est vaste, s’élargit de plus en plus. Si le don des recettes à des œuvres caritatives est désormais une habitude, on découvre en parallèle la volonté de développer des gammes dédiées, de proposer des produits adaptés, pensés pour les femmes malades (une piste à suivre pour gagner en crédibilité). Et la volonté de toucher un public féminin bien évidemment concerné, mais également les hommes et les jeunes. A suivre sur les années à venir, car Octobre rose s’avère une source d’inspiration autant qu’un challenge.

– – – – – – – – – – – – –

Ont participé à la rédaction de cet article :

Marion LE VAILLANTMorgane MARTINATValentine CHAROY – Axelle MAKUANZA – Elina ROITMAN – Bachelor 3eme année – Stratégie marketing – 2019/2020

Mathilde LION – Nelson ALMEIDA – Bachelor 3eme année – Créa – 2019/2020

Oriane BRILLOUETManon ROUDIER -Bachelor 3eme année – Cycle intensif – 2019/2020