Réalité virtuelle, réalité augmentée : quel avenir pour le marketing événementiel ?

Que la technologie ait pris une place importante dans notre quotidien, ce n’est pas une révélation. Ce qui importe, ce sont les possibilités offertes, en constante évolution, notamment dans le domaine de la communication en général … et de l’événementiel en particulier. L’univers du numérique est-il en train de bouleverser la conception des événements ? Très certainement, notamment via les dispositifs immersifs, innovation qui séduit indubitablement le plus de consommateur par l’expérience inédite qu’elle propose.

Réalité virtuelle, réalité augmentée : grâce à des dispositifs technologiques aussi flexibles que performants, les marques peuvent se différencier en plongeant leurs clients dans un univers qui leur correspond en tous points, ce qui surprend, amuse et fidélise le consommateur, de manière originale, inédite et durable. Mais encore ? Faisons le point en abordant chacun de ces nouveaux outils magiques, que les RP doivent désormais intégrer dans leur arsenal stratégique.

La réalité virtuelle : l’illusion à 360°

Il suffit d’un casque couvrant l’intégralité de notre champ de vision pour nous retrouver propulsés dans un monde alternatif en trois dimensions : bienvenue au cœur de la réalité virtuelle, un grand plus dans le monde du gaming puisque il est maintenant possible de se déplacer au sein même du jeu et d’interagir directement avec l’environnement et les personnages.

La démocratisation du casque virtuel a sorti la VR du secteur des jeux vidéos pour booster un marché technologique en pleine croissance exponentielle dixit le cabinet d’analyse International Data Corporation (IDC) qui évalue les ventes en 2020 à plus de 65 millions, soit 6 fois plus qu’en 2016. En passe de noyauter les secteurs du cinéma et de la télévision, la RV a tout à faire également dans l’univers du marketing événementiel. Plusieurs marques s’en sont déjà emparé pour enrichir leur stratégie de communication, avec une certaine inventivité.

Nissan :

Organiser un partenariat à l’occasion d’un événement prestigieux, c’est classique. Mais pour le lancement de la Nissan Rogue édition spéciale Star Wars, l’enseigne automobile a voulu surfé sur l’atmosphère de la saga de Georges Lucas en proposant une immersion réalisée avec les studios du réalisateur, et pas n’importe laquelle : les usagers se retrouvaient plongés en plein coeur d’une bataille, avec comme seule potion de sortie une Nissan qu’il conduisait pour échapper aux combats ! Les fans ont bien sûr adoré … et la campagne fut un succès.

Diesel :

Pour baptiser son nouveau parfum en grande pompe, la marque de jeans a promu « Experience The High » ; perchés au sommet des gratte-ciel new-yorkais, les usagers devaient se déplacer de l’un à l’autre avec pour but de trouver un flacon de Only The Brave. Une sorte de parcours de l’extrême qui collait parfaitement avec les sensations associées à cette fragrance.

Red Bull :

Historiquement associé aux sports extrêmes de par sa boisson énergétique, Red Bull joue la carte des sensations fortes avec la visite virtuelle d’un volcan en activité.

La réalité augmentée : injecter le virtuel dans le réel

Si la RV met en situation un environnement complètement fictif, la réalité augmentée incorpore des données digitalisées dans le monde réel afin que l’utilisateur puisse interagir avec. On peut utiliser des lunettes adaptées, un casque électronique, une tablette ou un smartphone pour y parvenir. La RA modifie notre vision du monde en direct live en jouant sur des paramètres virtuels comme les textures, les images, les textes … L’avantage ? On oublie le cordon ombilical du casque de la VR.

Le mouvement : c’est là le point fort de la RA qui favorise une manipulation largement plus plurivalente que les outils de la VR. Encore plus ludique puisque très interactive, l’expérience facilite la transmission du message, quel qu’il soit. Cyril Kovarsky, directeur des ventes globales chez Accor Hotel, résume parfaitement cette notion : « la réalité augmentée nous fait changer d’univers ; elle donne du corps au message » … et accentue le lien affectif entre client et marque., en misant sur le ludique tout en augmentant la sensation de contrôle personnalisé sur l’environnement. Là aussi, certaines enseignes ont su exploité lé filon avec brio.

Pokemon Go :

Elle a fait beaucoup parlé d’elle, à raison ! L’application Pokemon GO a connu un succès fou, avec des millions de fans déboulant dans les rues pour capturer des Pokemon partout dans le monde ! Un rêve devenu réalité.

Moschino & H&M

D’un côté une maison de luxe, de l’autre un monster de la fast fashion, au center un défilé en RA pour célébrer leur partenariat. Interactivité, originalité, et un pur esprit cartoon qui a su séduire le public !

Ikea

La marque de mobilier suédoise a placé la RA au cœur de sa nouvelle application Ikea Place lancée via l’App Store. Les usagers peuvent ainsi prévisualiser la transformation de leur foyer en projetant les futurs meubles qu’ils comptent y installer.

 

Au travers de ces quelques exemples, on saisit combien les nouvelles technologies immersives sont en train de transformer nos habitudes de vie, nos modes de consommation … et notre conception de la communication. Pour sûr, la réalité virtuelle et la réalité augmentée permettent aux événements de se différencier pour mieux marquer les esprits. C’est l’occasion idéale pour les marques de susciter un lien relationnel marque/consommateurs plus engageant tout en offrant à ses clients une expérience stimulante et attractive dans laquelle ils se retrouvent littéralement projetés au cœur même de l’action. Bref VR et RA sont bien parties pour secouer le marketing événementiel … et le repenser de fond en comble ?

Pour en savoir plus :

http://www.usine-digitale.fr/editorial/plus-de-2-milliards-de-dollars-de-casques-de-realite-virtuelle-seront-vendus-en-2016.N388112

https://www.realite-virtuelle.com/10-excellents-exemples-de-contenu-de-marque-rv

https://www.culturecrossmedia.com/campagnes-dopees-a-realite-virtuelle/

https://www.ladepeche.fr/2019/03/18/les-marques-de-mode-semparent-de-la-realite-augmentee, 8075520.php

 

Margot MONTALTO – Bachelor 3eme année – RP/vent – 2018/2019