Retour sur la folie BIG MAMMA !!!

Parisiens dans le vent, curieux voyageurs ou encore food addicts, vous n’avez pas pu échapper à la folie Big Mamma. Plus de 400 employés, 7 restaurants répartis dans la capitale dont le très récent mais néanmoins gigantesque La Felicità installé Station F … depuis deux ans, Tigrane Seydoux et Victor Lugger ont imposé leur enseigne comme LA référence trendy par excellence, « The Place to Be » à Paris : une fulgurante success story qui mérite qu’on s’y attarde !

L’Italie pour inspiration

A l’origine de cet empire de l’italian food, deux amis trentenaires diplômés d’HEC et qui commencent leurs carrières respectives en occupant des postes professionnels stables et prestigieux : Tigrane Seydoux évolue aux côtés de l’homme d’affaires Stéphane Courbit chez Lov Group ; Victor Lugger dirige My Major Company, la première plateforme française de financement participatif d’artistes.

Mais les deux compères ont des rêves entrepreneuriat plein la tête et l’envie de lancer leur propre business. Victor est passionné par la culture italienne ?Tigrane a toujours eu des appétences dans le milieu de la restauration et de l’hôtellerie de par sa famille ? Ils décident d’allier l’utile à l’agréable, déclinant l’équation qui leur réussira tant : de la bonne nourriture, abordable qu’on peut manger dans un endroit agréable et atypique.

Début 2013, après avoir quitté leurs jobs, ils partent en Italie trouver l’inspiration pour accoucher de leur concept … et par la même occasion de leur business plan : une moitié du capital fournie par les banques, l’autre par une dizaine d’investisseurs privés. L’ouverture du premier restaurant est fixé pour le 1er avril 2015. Le tourbillon est lancé, et les autres restaurants de la chaîne vont ouvrir dans la foulée, avec succès : chaque adresse réalise entre 4 et 5 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. Pas mal pour deux copains qui voulaient à l’origine monter une chaîne de crêperies bretonnes.

Autopsie d’une formule culinaire magique

Nous l’évoquions plus haut : un décor atypique, de la nourriture bonne et pas chère et une ambiance italienne qui dépayse … c’est donc ça la recette parfaite ? Trop simple. Derrière tout cela, on détecte une stratégie marketing énergique doublée d’un vrai travail de storytelling.

  • Tomates San Marzano, mozzarella de bufflonne artisanale … Les produits viennent directement d’Italie et de différents producteurs du cru découverts par les deux amis pendant leur food trip ; et ce sont des cuisiniers issus d’écoles italiennes qui préparent les plats directement sur place ; idem pour les teams des serveurs, garantis italiens de souche.

  • Ah ! le décor ! Il n’est bien sûr pas laissé au hasard : Big Mamma est un des restaurants français les plus diffusés sur Insta, un ingrédient indispensable pour booster son ascension. C’est du reste Martin Brudniski, designer des établissements Jamie Oliver et idole de Victor et Tigrane qui a imaginé ces agencements si authentiques.

  • Les files d’attente : ceux qui fréquentent les établissements Big Mamma y sont habitués. Cela pourrait en décourager plus d’un ; pourtant les tables ne désemplissent pas. C’est même un avantage : pas de réservation donc pas d’annulations de dernière minute donc rentabilité optimale.

  • Et les prix ? Imbattables ! Et variés ! Pour Victor et Tigrane rien n’est impossible : entre une pizza napolitaine à 4 euros, accompagnée d’un vin à 130 euros ( oui ceci est une histoire vraie ! ) Big Mamma explose les codes de de la trattoria traditionnelle, en demeurant compétitif. Et même si le serveur vous fait comprendre que ce serait bien de manger rapidement pour libérer la table, c’est un véritable tour de force face au coût réel d’exploitation d’un restaurant ambitieux à Paris, entre masse salariale, prix des loyers, importation des matières premières …

La Felicità : toujours plus grand, toujours plus fort ?

Dernière inauguration en date : La Felicità, immense restaurant food-market italien, a ouvert ses portes le 25 mai 2018 au sein de la Station F, dans le 13e arrondissement de Paris ! Avec ce nouvel établissement Big Mamma passe un cap.

4500m2 de capacité d’accueil, 1000m2 de terrasse sous le soleil, 3 bars, 5 cuisines, une cafeteria ouverte en continu jusqu’à 1h du matin, une boulangerie, deux wagons de train aménagés, un barbecue, un stand de burgers, … et cerise sur le gâteau des concerts live et des expos de street art. L’expérience client et consommateur est complètement chamboulée ! Et bien sûr le digital y joue son rôle : une application permet de commander votre plat sans faire la queue !

Mise en scène spectaculaire, bars toujours plus impressionnants, décoration pensée jusqu’aux toilettes, la superposition des concepts dans un endroit démesuré est une vraie réussite et il se murmure que depuis l’ouverture, la queue est estimée à deux heures pour pouvoir accéder à l’intérieur de ce restaurant XXL. Bref le duo a réalisé un pari fou en imaginant et générant le plus grand restaurant d’Europe !

Que conclure ? Tigrane Seydoux et Victor Lugger n’ont peur de rien, et tiennent leurs promesses. On a du mal à imaginer ce qu’ils peuvent faire de plus après le lancement de la Felicità, mais vu le profil de ces messieurs, leur imagination et leur audace, nous risquons fort d’être surpris et dans le bon sens.

Pour en savoir plus :

http://www.bigmammagroup.com/fr/accueil

https://www.lafelicita.fr/

https://www.sortiraparis.com/hotel-restaurant/restaurant/articles/158880-la-felicita-restaurant-xxl-de-la-station-f-by-big-mamma

https://www.lesinrocks.com/2017/05/24/style/big-mamma-histoire-fulgurante-dun-empire-food-11948154/

https://www.telerama.fr/sortir/la-felicita-de-big-mamma-beau,-bon,-jusqua-lindigestion,n5670376.php

https://www.lexpress.fr/styles/saveurs/le-nouveau-mega-resto-de-big-mamma_2009146.html

 

Romaine GLATIGNY – Bachelor 3eme année – RP/Event – 2017-2018