Une pincée de culture : la danse hip-hop

Le hip-hop. Dans le sillage du rap, il intéresse de plus en plus les marques comme les institutions. Gucci, Adidas, Samsung … la liste des marques qui ont jeté leur dévolu sur l’univers du hip hop ne cesse de s’allonger. C’est que cet univers plaît toujours plus, séduisant les jeunes, apportant une fraîcheur incroyable, l’opportunité de rajeunir une image de marque souvent poussiéreuse et enfermée dans une ADN exigeante. 

Bref, chers communicants en herbe, vous avez de fortes chances d’être un jour ou l’autre confrontés à la mise en place d’une campagne de publicité impliquant le hip hop. Vous avez donc tout intérêt à savoir de quoi il s’agit. Et là, premier problème : vous êtes nombreux à croire que le hip-hop n’est composé que d’une discipline : le break. Mauvaise réponse ! La danse hip-hop compte pas moins de 7 formes, toutes aussi différentes les unes des autres, et dont vous feriez bien de maîtriser les singularités. Ce que je vous propose de faire, grâce à ces références incontournables.

Rize – À la rencontre du krump

C’est le grand débat : le krump fait-il partie de la culture hip-hop? Si le suspens demeure, en France cette danse est considéré en France comme la dernière déclinaison stylistique de cette culture. Rize  de David LaChapelle en documente la pratique, les origines, l’historique, les singularités, lui offrant par contre-coup une visibilité mondiale. Ce film explique notamment comment le krump s’est développé en opposition à la violence des gangs à Los Angeles, permettant à des milliers de jeunes de ne pas finir à la rue, dans la grande délinquance ou encore à la morgue. On comprend mieux alors pourquoi danser est quelque chose de vital pour beaucoup de ces artistes au talent et à l’agilité surprenante et créative.

https://youtu.be/LmYhVx3hNTo

Paris is voguing – Quand ton genre n’a plus de limite

Être différent a toujours suscité des problèmes. Le vogue s’est ancré dans ce constat, pour prôner l’acceptation de soi et d’autrui. La communauté  LGBT noire l’a bien compris, qui s’est emparée de cette danse pour exprimer sa singularité, affirmer son indépendance. Avec le documentaire de Gabrielle Culand, on découvre comme ce style a été adopté par la communauté gay pour devenir un véritable symbole de son émancipation. Costumes, atmosphère, logique des soirées, on découvre ici  un monde de joie et de folie. Le sourire est garanti, Delphine, notre professeure et rédactrice en chef est déjà conquise, à votre tour.

https://vimeo.com/161754838

Check your body at the door – Aux origines de la house dance 

Pour les fans du clubbing qui veulent mieux connaître les origines des danses issue de cette culture, vous avez trouvé votre documentaire. Ce film de Sally R. Sommer, Charles Atlas et Michael Schwartz retrace toute l’histoire de la house dance, son émergence, ses racines, les pionniers qui ont revendiqué cette danse pour l’inclure dans la culture hip-hop. À aucun moment, ils n’auraient pu imaginer qu’aujourd’hui elle soit devenue incontournable. Comme dit Stromae, “que la musique et la danse vous emporte, house’llelujah”. 

https://youtu.be/xWBoXrHRhmA

L’esprit vagabond – Rencontre avec LE crew français de break 

Bienvenue dans le monde du break avec ses figures acrobatiques, ses saltos et autres figures impressionnantes. La France est une pionnière de cette discipline essentielle dans le hip hop. Le film de Hafid Maï revient sur le parcours du crew Vagabonds et de son fondateur le chorégraphe Mohamed Belarbi. L’occasion de découvrir un monde magique et une aventure humaine exceptionnelle.

https://youtu.be/THgSS3djiiM

Les Indes galantes –  Le hip-hop à la rencontre de l’opéra 

Des danseurs de hip-hop se déhanchant sur de la musique baroque : qui l’aurait cru ? Le metteur en scène Clément Cogitore a pourtant relevé ce défi  en montant l’opéra baroque Les Indes galantes, la célèbre œuvre de Rameau. Toutes les disciplines de la danse hip-hop y sont mises en valeur, depuis le vogue jusqu’au flexing en passant par le break ou encore le krump. La chorégraphie de Bintou Dembélé rajeunit l’œuvre, la dynamise … et nous surprend. Pour les amateurs d’art lyrique et les amoureux de hip hop, voici une occasion en or de découvrir combien ces univers en apparence opposés se complètent admirablement.

https://www.arte.tv/fr/videos/091145-000-A/les-indes-galantes-de-rameau-a-l-opera-de-paris/

 

Jeleesa ARNOLD – Bachelor 2eme année – 2019/2020