Une pincée de culture : l’art

Cette semaine, prenons un peu de temps pour nous cultiver  à domicile, en nous penchant cette fois-ci sur le secteur de l’art, et plus spécifiquement celui de la peinture. Ce n’est pas à négliger. Les grands maîtres, les courants dominants, les chefs d’œuvre du genre constituent une source d’inspiration intarissable pour communicants et publicitaires. Encore faut-il en connaître les fondamentaux. Voici donc une liste de six documentaires à visionner pour s’instruire et se faire plaisir.

La Ruée vers l’art

L’art constitue un des meilleurs placements financiers au monde. Grâce à l’intérêt grandissant de milliardaires collectionneurs, le marché de l’art contemporain explose. Des peintres inconnus gagnent soudain une renommée internationale parce qu’un tycoon a acquis une de leurs toiles à prix d’or ; les ventes aux enchères haussent la valeur de certaines oeuvres au delà du raisonnable. bref les artistes doivent désormais gérer leurs créations comme un véritable business, leur carrière comme s’ils étaient des stars. Quels sont les véritables enjeux de ce marché aux flux financiers démesurés, quels en sont les acteurs, comment cela impacte-t-il la créativité ? Le documentaire La Ruée vers l’art, réalisé par Marianne Lamour enquête sur cet univers aux codes exigeants dans les pas des spécialistes Danièle Granet et Catherine Lamour. Et c’est juste passionnant.

Les aventuriers de l’art moderne

Cette série retrace la tumultueuse vie de bohème des artistes parisiens du début du XX ème siècle. Max Jacob, Pablo Picasso, Guillaume Apollinaire, Georges Braque … le documentaire réalisé par Amélie Harrault, Pauline Gaillard et Valérie Loiseleux illustre la vie intime de ces artistes fondateurs de l’art moderne à l’aide d’archives, d’illustrations, d’animations et de merveilleux tableaux. Il donne à voir comment chacun va construire sa propre réputation, atteindre les sommets tout en imposant un style innovant.

Street art : la rébellion éphémère

Benjamin Cantu et Anne Bürger en 2019 promènent leurs caméras dans les capitales du street art. Paris, Berlin, New York, Moscou, ils interrogent des street-artistes sur leurs parcours, cherchant ainsi à comprendre les évolutions du street art, sa signification profonde. cette enquête se déploie sur les murs, les portes, les trottoirs pour décrypter les paysages urbains du monde entier. Ces œuvres éphémères sont confrontées à de réels enjeux : la destruction, la censure par les autorités et la convoitise d’amateurs et de spéculateurs. Nous découvrons alors un marché émergent d’un rare dynamisme … qui contredit l’ADN éphémère de cette forme d’expression.

Le surréalisme au féminin

Souvent enfermées dans le rôle de muses, les femmes occupent l’imaginaire des artistes en général, et des surréalistes en particulier. C’est oublier qu’elles furent également des actrices du mouvement. Le Surréalisme au féminin aborde le parcours de cinq artistes surréalistes féminines qui se sont battues pour sortir de l’ombre et s’imposer face à leurs collègues masculins, marquer l’Histoire de l’art contemporain. Comment y sont-elles parvenu ? Comment ont-elles dépassé le rôle traditionnel de leurs consœurs de l’époque ?  En signant ce documentaire, Maria Anna Tappeiner leur rend hommage.

Les grands maîtres de la peinture

Cette série documentaire de Catherine Minot, Anne-Laure Breton et Franck Courvoisier explore les grands classiques de la peinture. Parcourez les époques, redécouvrez les chefs-d’œuvre qui ont révolutionné l’histoire de l’art. Chaque épisode retrace la vie souvent incomprise mais fascinante d’un artiste et des œuvres qui ont fait sa renommée.

A musée vous, A  musée moi

Cette web série adopte un ton comique complètement décalé. Elle revisite les tableaux qui ont marqué l’histoire de l’art en leur donnant la parole : la Joconde de Vinci, l’autoportrait de Dürer, la Marilyn Monroe de Warhol … les personnages des tableaux s’animent et racontent leur histoire via des sketchs désopilants où décors et costumes sont reconstitués à la perfection. Ce documentaire très ludique ne pourra que plaire à toute la famille. 

Camille SHERRY – Bachelor 2eme année – 2019/2020