FORTNITE by a girl : le secret du succès ?

Salut les Espiens ! Rappelez-vous, il y a quelques jours nous vous parlions d’un des salons les plus incontournables en France : la Paris Games Week. La 9ème édition de la PGW achevée, c’est l’occasion pour nous de revenir sur l’un des leaders du marché du jeu vidéo : Fortnite. Cette année encore, Epic Games frappe fort en occupant le plus grand stand du salon. C’est grâce à sa communauté qu’il réussit à inscrire au Guinness Book un nouveau record. Alors la question se pose : comment un an à peine après son lancement, Fortnite s’impose-t-il comme une référence incontournable sur le marché ?

The new Battle Royale !

Pour ceux qui auraient échappé au phénomène Fortnite, revenons au commencement ! Durant l’été 2017, Epic Games lance le mode Battle Royale de son jeu Fortnite. Le principe est simple : 100 personnes sont parachutées d’un bus pour s’affronter sur une île ; l’unique survivant remporte le game. Et ça marche ! Aujourd’hui on compte plus de 150 millions de joueurs répartis sur tout le globe, 1 milliard de dollars de chiffre d’affaire et des milliers de parties jouées chaque jour. Ça vous donne des vertiges ? Pas qu’à vous …

En l’espace de quelques mois seulement, PlayerUnknown’s BattleGrounds, le numéro 1 du secteur à l’époque, qui avait pourtant remis au goût du jour la battle royale, se fait complètement évincer de la scène. Tout avait pourtant bien commencé pour PUBG ; malgré certains bugs et autres problèmes graphiques, le jeu de Brendan Greene avait conquis près d’1,5 millions de joueurs connectés simultanément, battant ainsi tous les records sur Steam la plateforme sur laquelle le jeu était en vente.

Le business plan de la réussite ?

Mais alors comment Fortnite a-t-il réussi à distancer ce succès pourtant fulgurant ?

  • La cible principale de ce type de jeu vidéo est assez jeune, par conséquent elle dispose de peu de moyens financiers. PUBG coûte 29,90 euros, son concurrent Fortnite est gratuit, … vous avez compris ? Eh oui ! L’heure n’est plus au « Pay-TO-Win » mais au « Free-TO-Play », contrairement à des jeux comme Dofus ou Clash Royal, le joueur n’a pas besoin de faire chauffer la CB pour jouer et encore moins pour gagner sur Fortnite !

  • Ajoutons la multitude de plateformes sur lesquelles Fortnite est disponible : PC, Mac, PS4, Xbox et plus récemment IOS et Android ou encore Nintendo Switch. Epic Games a très bien agi quand il a décidé d’ajouter ce mode de fonctionnement à son jeu initial : « Fortnite : Sauver le monde ».

  • Un gameplay fun et attractif, un mode de jeu solo ou multijoueur, des supports variés et surtout un business modèle qui ne fait payer que les joueurs satisfaits : voici la recette parfaite et Fortnite l’a compris. Les joueurs peuvent acheter un pass de 10 euros qui permet à chaque saison du jeu d’obtenir de nouveaux accessoires : emotes, skin, en bref du stuff attractif pour des gamers passionnés et conscients de dépenser par plaisir et non plus par obligation.

Joueurs et célébrités

Outre sa stratégie marketing, Epic Games s’offre le luxe de multiplier les jolis coups de pub de la part de célébrités, dont l’un de nos champions, le footballeur Antoine Griezmann ; à plusieurs reprises, l’attaquant des Bleus a célébré ses buts en reproduisant des emotes du jeu. Mais ce n’est pas le seul à surfer sur cette nouvelle vague, d’autres le font aussi et non des moindres ! En mars dernier, le streamer Ninja battait un record de vues sur Twitch, une plateforme où l’on regarde en direct des joueurs en game.

Accompagné des rappeurs Drake et Travis Scott, le jeune homme aux plus de 10 millions d’abonnés s’est octroyé cette victoire. Regardé par plus de 600 000 spectateurs à la fois, Ninja engendre des revenus faramineux avec des montants pouvant aller jusqu’à 800 000 euros par mois. Ainsi, Fortnite se voit offrir une très grande visibilité, que ce soit sur internet ou encore à la télévision.

Grâce à de telles opérations, Fortnite a rapidement réussi à se hisser au top 1 sur le marché, il a en effet réussi à se constituer sa propre communauté et a acquis une notoriété importante en très peu de temps, ce qui explique comment il a pu se démarquer de la concurrence.

Pour en savoir plus :

http://cominside.fr/paris-games-week-2018-decidement-un-des-salons-incontournables-en-france/

https://www.lci.fr/high-tech/fortnite-epic-pubg-le-phenomene-battle-royale-qui-rend-fou-les-joueurs-2085810.html

https://www.numerama.com/pop-culture/290300-cest-fait-pubg-a-battu-le-record-du-nombre-de-joueurs-connectes-en-meme-temps.html

https://www.lepoint.fr/pop-culture/jeux-videos/le-phenomene-fortnite-pour-les-nuls-18-04-2018-2211566_2943.php

https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-chiffres-decoiffants-de-fortnite-le-jeu-video-le-plus-populaire-du-moment-1286170

https://www.1min30.com/inbound-marketing/fortnite-bonne-strategie-marketing-1287462123

https://business.lesechos.fr/directions-marketing/marketing/positionnement/0301729526705-trois-lecons-de-marketing-par-fortnite-321410.php

http://www.t-u-f.org/les-secrets-du-succes-de-fortnite/

http://www.strategies.fr/blogs-opinions/sites-favoris/4019546W/tous-les-secrets-de-fortnite.html

 

Anaïs MAVIER – Bachelor 3eme année – Cycle Intensif – 2018-2019