L’identité sonore : la star du marketing sensoriel ?

Travailler dans le marketing et la communication implique d’être toujours au fait des nouvelles tendances, plus particulièrement des nouveaux usages du marché sur lequel nous évoluons. Les réseaux sociaux opèrent actuellement une des plus importantes mutations qu’on ait jamais connues … occultant aux yeux du public une autre mouvance essentielle : le marketing sensoriel.

Du concept d’identité sonore

Ce nouvel outil permet de créer une identité de marque forte pour se différencier. Il s’agirait d’induire un certain réflexe chez les cibles pour qu’elles développent leur appétence pour une marque spécifique, un produit plutôt qu’un autre. Le marketing sensoriel s’engage sur le potentiel des cinq sens : la vue, le toucher, le goût, l’odorat et l’ouïe. Nous allons dans cet article nous intéresser à l’ouïe, plus particulièrement à l’identité sonore conçue par les marques comme moyen de se distinguer de leurs concurrents.

L’ouïe toute puissante ?

Pourquoi capitaliser sur l’ouïe ? Parce que le son nous entoure, au quotidien. Parce que la musique qu’une marque utilise sera perçue inconsciemment par les consommateurs. De fait, l’association marque/musique se fait dès les premiers accords : rien qu’en lisant “palapapapa”, vous pouvez vous imaginer la signature “C’est tout ce que j’aime” de McDonald’s et qui fut en plus reprise par Justin Timberlake pour son tube “I’m Lovin’ it” … Comme par hasard !

Se singulariser par le son

Et l’identité sonore dans tout ça ? Dans un monde saturé d’images et de messages, elle constitue un élément de différenciation fondamental. Pour identifier une marque rien qu’à l’oreille, une répétition du message publicitaire pendant des mois voire des années est nécessaire. Mais la perspective d’utiliser une signature sonore pour définir son attachement à la marque ou souligner les qualités d’un produit séduit de plus en plus.

Identification d’un process

Une identité sonore, c’est avant tout une stratégie de communication qui se met en place. C’est augmenter la dimension émotionnelle et le relationnel qu’entretient la marque avec ses cibles, par l’usage de musiques originales sensées nourrir la stratégie de communication des annonceurs ainsi que sa cohérence.

Outre la définition de la cible, elle se construira sur plusieurs critères :

  • Comment se positionnent musicalement les concurrents du secteur (un agencement piano/cordes, du rock indie …) ?

  • Quels sentiments/émotions cette identité sonore véhiculera (de l’innovation, de la bienveillance, de l’excellence, de la modernité …) ?

  • L’établissement d’une charte sonore : pour en cohérence et reconnaissance, encadrer l’identité sonore est primordiale pour son utilisation.

Restez à l’écoute ! L’identité sonore est en plein essor. Alors, à vos flux RSS et à vos Google Alerts : c’est parti !

Pour en savoir plus :

http://www.marketing-professionnel.fr/parole-expert/branding-sonore-identite.html

https://bymusic.fr/identite-sonore/

https://www.marketing-etudiant.fr/marketing-sensoriel.html

https://www.definitions-marketing.com/definition/marketing-sensoriel/

https://www.expertinbox.com/2013/02/01/marketing-sensoriel-quand-les-marques-charment-vos-5-sens/

https://www.economie.gouv.qc.ca/fileadmin/contenu/publications/outils_aide/gestion_entreprise/DDE_sensoriel.pdf

Mon ressenti de chargée de marketing dans une agence de communication spécialisée dans l’identité sonore.

Laetitia HURET – Bachelor 3ème année – Stratégie Marketing – 2017-2018